L'État est un investisseur géré par le serveur.

Il est millionaire, et si ce n'est plus le cas il n'hésite pas à lever des ?impôts.

Il est le seul dirigeant possible de toutes les entreprises publiques, même s'il ne possède aucune de leurs actions.

Il augmente systèmatiquement le capital de toutes les sociétés dont il est gestionnaire, jusqu'à ce qu'elles aient un capital d'au moins un million de ₣louzes. Il achète des actions sur ces entreprises afin d'en conserver (ou d'en acquérir) au moins 40 % (au prix du ?cours administratif).

Il vend les actions sur les sociétés dont il n'est pas le dirigeant, et celles des entreprises qu'il dirige, si le ?prix d'achat est inférieur ou égal à la moyenne du ?cours boursier et du cours administratif. Le prix de vente est la moyenne du prix d'achat, du cours boursier et du cours administratif (sauf pour la Banque Centrale).

Enfin, afin de limiter les déflations, il achète au prix du cours administratif 1% des sociétés dont le cours administratif est au moins le double du cours boursier.